GALERIE II

Sur mes toiles, la calligraphie ne répond pas aux exigences de la calligraphie arabe classique. Elle est sollicitée pour son aspect plastique et sa force symbolique. Le message n’est donc pas « lisible », même si quelques fois, on arrive à déchiffrer certains mots. Je perçois la trace de la lettre arabe comme une trace visible de la Culture orientale. Elle est en nous et elle s’inscrit sur notre corps tel un tatouage.

InsanII Sortie Bleue. Danse III. Au delà du cadre. Insan III Regard à Sidi Bou Said Signe